Échos du projet « Miroirs et symétries »

2015 étant l’année de la lumière, de futurs enseignants de la Haute École Francisco Ferrer ont collaboré de diverses façons pour monter un projet axé sur les symétries.

L’idée principale du projet est de partir de jeux proposés habituellement au club de jeux mathématiques, et dont les fiches descriptives sont rassemblées dans un document mis en ligne.

Ces jeux vont servir de point de départ à l’étude des symétries axiales et de leurs composées, proposée à partir de fichiers GeoGebra accessibles en ligne à l’aide de l’application gratuite GeoGebra pour tablettes et donc facilement utilisable en classe. Ces fichiers interactifs permettent un passage privilégié de la manipulation à l’abstraction.

Pour les élèves, il est important de garder une trace de ces activités, proposée sous forme de défis, mis également en ligne.

Pour l’enseignant, un document méthodologique reprenant l’ensemble des exploitations construites a été ajouté.

L’ensemble du projet a été d’abord testé dans des classes de primaire et secondaire. Il a été proposé ensuite à des enseignants en mathématique lors de journées de formation, et complété d’un document proposant des pistes de prolongements et d’activités interdisciplinaires. Ces activités ont également été organisées lors de divers événements en 2015 : « Fête des maths et des jeux » à Villeneuve d’Ascq, Printemps des Sciences et Exposciences à Bruxelles, Salon « Culture et jeux mathématiques » à Paris, Festival International des jeux à Cannes, « Brussels Games Festival » à Bruxelles.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre site :

Au plaisir de vous y retrouver bientôt !

LogoSite

Publicités

Fabcamp 4Tice 25/02

Bonjour à tous,

Nous organisons avec pédago-tic une matinée Fabcamp a defré le mercredi 25 février de 9h30 à 12h30.

Les sessions Fabcamp sont l’occasion pour vous de trouver des réponses concrètes à vos problématiques dans votre lieu de prédilection : l’école !

C’est quoi un Fabcamp?

C’est une non-conférence sur le thème de la pédagogique numérique. En fait, c’est une non-conférence car les participants décident du sujet, de l’emploi du temps et de la structure de l’évènement. Il n’y a pas de spectateurs. Il n’y a que des participants. Tous ceux qui s’inscrivent participent normalement en animant ou en faisant une présentation, une démo, en posant des questions lors d’une table ronde, etc..

Des conseillers TICE seront là pour vous aider au mieux et vous accompagner pédagogiquement dans cette réunion.

Si vous souhaitez y participer, voici un lien Doodle où vous inscrire! Je compte sur vous!

http://doodle.com/7nkpumgs3zmcdhpp

imageBien à vous!

ADDIE : UN MODÈLE MOOC COMPATIBLE?

D’après le modèle ADDIE (1980, Florida State University) tout projet de réalisation de formation nécessite de passer au travers de cinq grandes étapes. Analyse, conception, développement, mise en œuvre et évaluation. En 2011, Beatrice Ghirardini pour les besoins de l’Union Européenne, a développé un guide méthodologique pour le développement de cours e-learning où elle s’est prêté avec beaucoup de succès à réaliser le transfert de ce modèle à la formation à distance.Addie1

Avec l’équipe d’ULB Podcast nous avons relevé le défi de mettre ce modèle au diapason des MOOC en reformulant leurs projets en cours sur base de ce modèle. Pour nous aider à la tache nous avons adapté le guide proposé par B. Ghirardini en un jeu de cartes (disponible ici) à placer sur la ligne du temps de nos projets en cours à l’image d’un diagramme de GANTT. Diagramme que nous réalisons régulièrement mais cette fois-ci en nous limitant aux cinq tâches représentant les étapes d’ADDIE. Si le modèle parle d’étapes séparées, il nous est rapidement apparu que dans des équipes telles que la nôtre, où la communication prime avant tout, il est nécessaire d’avoir des moments de réflexion en parallèle, voir même en spirale, ou l’information est pensée, repensée, construite, déconstruite, reconstruite et évaluée par les équipes de travail. Concevoir un MOOC nécessite à chaque instant de penser aux compétences de chacun. Les experts matières, les conseillers pédagogiques et les technologues, à l’image du modèle TPACK (Mishra et Khoeler, 2007) s’imbriquent afin de trouver dans leur intersection le meilleur des scénarios.TPACK-new

Lors de l’activité, quelques rares fiches sont restées sur le côté, un grand nombre se sont vues utilisées par l’ensemble des groupes et d’autres ont permis de mettre en avant l’importance du travail des conseillers technopédagogiques que nous sommes. Tout en construisant de nouvelles fiches absentes du modèle initial, tel que l’analyse de l’expertise issue d’autres MOOC, nous constatons que les grandes lignes (les 5 étapes) peuvent se réutiliser pour chaque projet, mais que les contenus fournis par les experts matières, mixés avec nos connaissances technopédagogiques, nous emmènent dans des méthodes et des outils différents résultants de nos analyses des besoins , des pré-compétences du public visé et de notre expérience, et ce pour chaque nouveau projet. Rien ne ressemble et ne diffère plus d’un MOOC qu’un autre MOOC même basés sur le même modèle ADDIE. Et lorsque que l’on se projette dans le modèle BECOMERIOR (2005, Leclercq) et que l’on ajoute à ce travail la régulation il devient évident qu’un même MOOC diffère d’une version à l’autre et ne cesse de s’améliorer lui aussi.

Les mathématiques au service de nos ados 2.0

Bonjour, j’ai découvert, par la newsletter  http://outilstice.com/2014/10/mathchat-les-maths-entre-amis/,  l’application MathChat qui, selon moi, répond aux 3 besoins prioritaires de nos ados 2.0, à savoir :

1. Etre connecté

2. Collaborer

3. Créer

J’ai personnellement créer hier une petite « classe virtuelle » avec 3 élèves de 12 à 15 ans et ai revisité en quelques clics les formules de base en algèbre, la mise en évidence, et quelques autres règles « oubliées » en mathématiques. J’aime bien dire… « oublier » car mes savoirs hybrides, stockés un peu partout, me permettent de mémoriser d’autres choses, comme d’ailleurs l’utilisation de cette application, en quelques secondes. Evidemment, pour cela, il faut être équipé d’une tablette… c’est l’idéal! Je vais finir par aimer les maths; grâce au chat! C’est, tout simplement fabuleux! A essayer…

mathchat

90 minutes, prises de vues et diffusion comprises

On sait aujourd’hui que tout va de plus en plus vite mais là nous nous sommes surpris une fois de plus ! En moins de 90 minutes nous avons conçu à 5 cette bande annonce d’une journée de formation d’adultes au CRIFA et l’avons diffusée à nos collègues. Outils utilisés: 3 iPads, 1 iPhone et les applications dropbox et iMovie. Et comme dirait tout bon prof d’éducation aux médias, « Pour comprendre les médias, il faut prendre le temps de soi-même construire un message médiatique » et quand c’est aussi simple pourquoi s’en priver !